Résultats de la recherche

Dans la brume électrique

Elles sont un peu plus de trois-cents, et la propreté des rues de la capitale repose sur leurs épaules, qu’elles ont frêles. Organisées comme une méthodique armée de fourmis rouges, des balais pour mandibules, ou un essaim d’abeilles dans la ville ruche, mais sans reine, et sans le miel, rien que des ouvrières, elles ont […]

Djibouti, c’est pas Bagdad

Le triste est qu’il faille s’immoler par le feu pour se faire entendre

Sous une croûte de sel

Quelques nouvelles en vrac, comme on déchargerait un cargo non containerisé, et pour garder le contact. Ce mois de janvier ne s’étant pas prêté particulièrement aux longs développements. Apprivoiser 2011. Je suis retourné au lycée cet après-midi. Les lycéennes ont la fraîcheur des clémentines de la Saint-Nicolas et des seins qui pointent sous des chemisiers […]

Fais gaffe à tes os

Il m’est arrivé que l’on me demande ce que je faisais de mes week-ends à Djibouti, ou plutôt ce que je foutais de mes week-ends, ce genre de questions ayant le plus souvent émané de personnes de passage ici, qui sans pour autant connaître réellement le pays, ont néanmoins eu le temps de faire le […]

Le goût du vent

Un peu de lecture ! Le texte avec lequel j’ai été lauréat du concours de nouvelles organisé par l’Institut Français Arthur Rimbaud sous le patronnage de l’écrivain voyageur breton Yves Pinguilly, un qui connaît la mer ! Concours au titre imposé ; le titre de mon billet. On l’appelle la Sirène de la Mer Rouge. Elle a le goût […]

The man who wasn’t here

Dans mon dernier billet, je décrivais deux endroits de plein air plein les narines. Du sel marin et des dioxines. Voici le pendant en intérieur ; un petit salon de coiffure du centre-ville, et une salle de classe en tôle du quartier pauvre de Balbala. Ici, je vais chez le coiffeur, pas tant pour me faire […]

Le soleil, une boule à facettes

On quitte le Brésil pour revenir à Djibouti, l’important, c’est qu’on reste toujours sous les tropiques ! La semaine dernière, il m’a été donné de me rendre dans un laps de temps de 24 heures dans deux endroits assez exceptionnels, mais pas pour les mêmes raisons ; et, distants à vol d’oiseau d’une quarantaine de kilomètres, diamétralement […]

Djibouti-Paris : aller/retour et sans escale

Un article que j’ai passé dans le numéro d’octobre du magazine culturel Djib’Out.   C’est une histoire qu’aimait bien raconter Bernard Baños-Robles, l’ancien conseiller de coopération, qui vient de quitter Djibouti après trois années à la tête du centre culturel français, et qui demeure une figure tricolore ici, puisque c’est lui qui, il y a […]

Retour à Tadjourah

Djibouti, avant d’être Djibouti, s’est d’abord appelée la côte française des Somalis, puis le territoire français des Afars et des Issas, appellation où l’on sent bien la volonté de ne froisser personne. Les issas et les afars constituent les deux seules ethnies « endémiques » qui composent la population du pays. Il y a également ici les […]

12345

 

Cadence infernale. |
poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier