Archives pour la catégorie Miaulements

Symphonie pastorale

Et Javier Pastore mit un petit coup de rein.

Image de prévisualisation YouTube

(le foot à la télé, c’est pas interdit).

 

Y aller ou pas

Pourquoi je n’irai pas voter à la primaire du parti socialiste.

Pourquoi non.  

(pour les mêmes raisons que Pierre Marcelle)

Et si je décidais quand même finalement d’y aller, pourquoi je voterai pour Ségolène Royal, ma fleur du désert. 

(pour les mêmes raisons qu’Ariane Mnouchkine).

01951324photosegoleneroyal.jpg

Brice chez les Oulipiens

Hier, de retour nocturne du casino du Sheraton les poches pleines, après plusieurs fins de coups heureuses sur un tournoi Texas Hold’em, je m’attardais quelques instants devant une de ces chaînes d’info où il se passe toujours quelque chose même quand il ne se passe rien, sirotant une bière et savourant mon succès, en regardant s’agiter sans le son une de ces poupées nymphomanes qui font maintenant office de journaliste. En bas de l’écran, le bandeau d’informations continues, faisant défiler sur un pied d’égalité les nouveaux morts dans les manifestations de Sana’a, les sondages d’une primaire automnale, ou la composition d’un quinze de France qui réussit ce matin l’exploit de se faire atomiser par une petite île du Pacifique moins peuplée que Mulhouse. Cette info, donc : « Brice Hortefeux dénonce l’avalanche de boules puantes qui ne viseraient qu’à atteindre le Président de la République (JT France 2) ». Si on attend cinq minutes, l’info réapparaît.

Boules puantes ; l’expression est à la mode. Il faudrait suggérer au porte-parole du gouvernement, qui pourrait relayer aux ministres, d’autres trouvailles inspirées d’une boutique de farce et attrapes : avalanche de poil à gratter, de coussins péteurs, avalanche de poudre à éternuer. Mais lisant donc Brice Hortefeux en invoquer à la puissance de la « petite ampoule de verre contenant du sulfure d’ammonium (NH4)2S ou du sulfure d’hydrogène H2S », qui déversée en avalanche, dans l’espace confiné d’une majorité experte en mystification potache, menacerait d’empuantir jusqu’au bureau élyséen, me revint à l’esprit le premier mot de Zazie dans le métro, de Raymond Queneau, magnifique membre du corps des  (farces &) Satrape du collège de Pataphysique : « Keskipudonctan ? ». C’est donc toi, Brice.  

queneau.jpg

La Grèce dégrade la note de deux agences de notation

J’ai pensé à ce titre tout à l’heure, ça m’a fait rire. Le notateur arrosé par une pluie de drachmes…Rêver, c’est pas interdit.

putelatpierregriechischekatze9979046.jpg

Au sujet d’une colline

Le manque d’entretien à l’origine du pire accident de tramway à Rio

Quelques années plus tôt, le chat dans le petit train jaune. Sur le marche-pied.

Infinita tristeza.

Une chanson de l’album Proxima Estacion, Esperança, enregistré par Manu Chao à Santa Teresa…

photoperso.jpg

Le chat fait sa toilette

essailechatengrand.jpg

Merci à Gabrielle Gérard, créatrice, styliste, graphiste, et modiste, pour la nouvelle tapisserie du blog, d’inspiration tropicaliste. Retrouvez sa très jolie marque Ambrym sur www.ambrym.fr

Quant à moi, j’ai parfois l’impression que le chat est ma sentinelle.

 

Mogadiscio mon amour

dsc00611.jpg

Tom, né sous le signe de la Vierge

dscf2639.jpg

Tom est né cette nuit, aux alentours de deux heures du matin, alors que je dormais, et que Farid assurait la cellule de veille, se permettant d’enquiller des petits godets de la bouteille du champagne qu’on avait ouverte prématurément, et délibérément, pour accélérer la sortie de crise, pour faire appel d’air, pour encourager le minot, et soutenir la maman, qui était quand même entrée dans le service de maternité quelques 24 heures plus tôt, il y en a qui sont pas pressés, pour cela, le champagne que j’avais acheté dans l’après-midi, un bras, 10 000 francs, quarante Euros, je ferai suivre la facture aux parents, s’appelait Mumm, Cordon rouge qui m’avait fait penser à Mummy, un bon champagne pour un accouchement, bu avec un cigare Cohiba offert quelques heures plus tôt par Aude, une de mes locataires en partance, moi bailleur social, et donc Tom est arrivé au milieu de la nuit, j’avais les yeux fermés, autant de sommeil que d’une kératite qui ravage ma cornée depuis deux jours, Farid est entré dans la chambre, et m’a dit, ça y est, Tom est né, il venait de lire le texto envoyé par Maman, mais pas Mumm, Maman aujourd’hui grand-mère, « Dormez tranquille, Tom est né et semble en pleine forme comme sa maman ! », 02:28:09, non pas l’heure de l’accouchement, mais celui de réception du message, Tom est né, m’a dit Farid, qui, j’ai demandé ?, j’étais encore dans un rêve étrange, Farid est pour cela un très bon ami car quelqu’un qui ne dort jamais la nuit et donc toujours capable d’assurer une garde, ou d’être d’astreinte, pour prévenir au cas où des bébés viendraient à naître durant la nuit, mes félicitations, hommages, et grandes pensées de courage au papa et à la maman, qui est aussi ma grande sœur…

dscf2636.jpg

 

Pour sa naissance, une petite berceuse cosaque, un peu austère, mais très jolie. Comme la vie.

La sculpture est du chat.

mumm20logo.jpg

 

Flacons

alcool10001.jpg

Ça, c’était ma réserve d’alcool avant : pastis de contrefaçon, Rum brun Cazanova contenance un litre, faux rhum blanc de marque Contessa XXX Rhum à moins de quatre Euros la bouteille, et qu’on ne peut boire qu’en le mélangeant avec le délicieux thé noir afar à la cannelle, aux clous de girofle, et à la cardamome (et non mone), crème de châtaigne trouvée dans un placard, abandonnée par un ancien locataire, et du scotch indien de cette marque célébrissime pour ses délicieux whiskys tourbés qu’est 8 PM…

alcool20001.jpg 

Et voilà ma petite réserve aujourd’hui : de gauche à droite, délicieux porto doux, cognac VSOP, champagne rosé Pol Roger 2000, single malt whisky écossais Glenlivet 18 ans d’âge, armagnac supérieur, vrai Ricard, et calvados de la distillerie du pays d’auge Busnel.

Entre temps, j’ai racheté le petit fonds de commerce éthylique du directeur de l’agence du Yémen qui a quitté ses fonctions !  

Randa

cuisinederanda.jpg  

« Naître. Errer. Mourir. Pourrir. Etre oublié ». Nicolas Bouvier

lumire.jpg

 

12345...7

Cadence infernale. |
poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier