Combien en restent-ils ?

Combien en restent-ils ?  aaa3

Deux. Comme AA. La vraie valeur refuge.

Bonne année à tous depuis Paris où je contemple toute la journée béatement les rails de la gare de Lyon, depuis mon nouveau bureau à moquette rouge. Djibouti s’éloigne petit à petit, mais le chat est heureux. Le premier janvier, il a fait son petit déjeuner à l’arabica éthiopien, au champagne pipper, et au tilapia grillé dans une petite gargotte du sud de l’Ethiopie, basse vallée de l’Omo, accompagnée de Miss Cha. Une jolie manière de commencer l’année, toutes griffes rentrées.

 

 


Autres articles

Un commentaire

  1. André Labeur dit :

    Bonjour Adrien (je crois!)
    Merci pour cet article dans ton blog. Ca fait toujours plaisir de recevoir des compliments même si le mimétisme que tu m’accordes avec Brassens me laisse quelque peu pantois moi qui n’ai rien d’un sétois moustachu !! Bon .. il y a bien des chats qui fument dans ton univers ! et je m’y plais bien.
    Au plaisir de te revoir à Paris ou ailleurs !
    Amicalement
    André

Répondre

Cadence infernale. |
poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier