De la difficulté de boire du vin rouge à Djibouti

img0913.jpg

Là je bois un verre de vin rouge, mais beaucoup trop cuit, c’est un vin cuit, mais qui est pas censé l’être, vu que c’est du merlot. Le problème des vins rouge, ici, c’est que les caisses qui les contiennent restent durant des semaines en dédouanement entreposées dans des containers non réfrigérés dans des grands parkings horribles à côté de la zone franche du port, le genre d’endroit où il fait environ 60°C dix heures par jour, et il est pas question de donner la température à l’ombre, vu qu’il n’y en a pas. Ça se trouve, il y aurait des caméras embarquées, on verrait le vin bouillir à gros bouillon dans les bouteilles, parfois même le bouchon de liège sort de lui-même du goulot, enfin c’est incroyable, Djibouti est le premier endroit où je place mes bouteilles de vin rouge au frigo, alors que je suis un puriste, mais ça n’empêche, il est quand même pas très bon à boire – mais il saoule. Mais j’écrivais pas pour parler de l’ivresse du vin rouge, mais plutôt du vertige qui m’a saisi ce matin en faisant un petit tour d’actualité en arrivant au bureau, la revue de presse des temps modernes activité à laquelle s’adonne je pense 80% des travailleurs de bureau au XXIème siècle. C’est réalisé sans trucage, voici cinq infos lues à la suite et à la louche. On a l’impression d’être dans un manège de foire, ou dans un train fantôme, et de partout, à tout moment peuvent surgir des choses étonnantes.
C’est parti.

1. L’avocat de l’étudiante Zoé Renault, David Koubbi, annonce avoir envoyé le 17 mai une lettre recommandée au PDG de Renault, Carlos Ghosn, lui demandant de tout simplement renoncer à l’utilisation du prénom « Zoé » pour sa future voiture électrique qui arrivera en 2012.
Zoé Renault redoute en effet les railleries et les blagues qui pourraient être faites à l’égard de son prénom.
(…) Un porte-parole de Renault a répondu : « Les appellations de noms de voitures sont déterminées par des comités d’appellations. Des prénoms utilisés dans d’autres domaines que l’automobile, il y en a pléthore », a-t-il ajouté. « +Zoé+ n’est pas sorti comme ça d’un chapeau. Pour nous, c’est un véhicule qui a des valeurs positives, une image positive. Le Z et le E de +Zoé+ (font référence) à zéro émission ».

2. BP ne parvient pas à venir à bout de la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis. Le groupe pétrolier essaye donc toutes les solutions possibles et va tenter d’injecter du ciment dans le puits de pétrole qui fuit depuis plus d’un mois dans le golfe du Mexique. Le groupe pétrolier britannique a affirmé mardi qu’il lancerait dans les « prochains jours » l’opération consistant à injecter de la boue dans le puits afin d’en réduire la pression, puis à le boucher avec du ciment. Si le résultat s’avère concluant, l’entreprise tentera de boucher la fuite mercredi.

3. La ville de Thonon-les-Bains, en Haute-Savoie, a reçu un don de 700.000 euros de l’un de ses résidents, un cheikh proche de la famille royale des Emirats arabes unis, a-t-on appris mardi auprès de la mairie. Selon l’élu, le cheikh a décidé de financer le parc de la ville, situé au bord du lac Léman, en affirmant avoir été «impressionné» par ce parc de quatre hectares et demi et «séduit par les arbres et la nature».«C’est une tradition pour les familles du Golfe de faire un don quand elles se sentent bien dans une ville», a ajouté M. Denais qui fera voter l’acceptation du chèque lors du conseil municipal de mercredi.

4. Le ministre polonais de l’Intérieur Jerzy Miller a accusé mardi les castors d’avoir contribué aux inondations qui affectent la Pologne et qui y ont déjà provoqué la mort de 15 personnes. «Le plus grand ennemi des digues, c’est un animal qui s’appelle le castor. Les castors vivent partout le long des digues de la Vistule et contribuent largement à leur détérioration», a déclaré M. Miller lors d’une conférence de presse. Selon les services de protection de la nature, quelque 50.000 castors vivent en Pologne où ils sont partiellement protégés.

5. Dix hommes armés ont abattu quatorze personnes, pour la plupart des orfèvres, mardi sur un marché de Bagdad, a-t-on appris de source proche du ministère irakien de l’Intérieur. L’attaque s’est déroulée dans le quartier de Bayaa, une zone sévèrement surveillée par les forces de sécurité, a-t-on ajouté.

Ce ne sont pas des infos puisées dans les insolites Yahoo !, dans un quelconque bêtisier, un florilège des dépêches les plus croustillantes de l’année, mais c’est le lot commun d’une journée normale, l’actualité du monde un 25 mai de l’année 2010.
Ce qui est très étonnant, c’est que toutes ces informations sont comme l’air du temps que l’on aurait saponifié pour en extraire leur huile essentielle ou du savon, qu’il y a presque tout ici. Où l’on vogue entre ultra-modernité et archaïsme médiéval, et où la nature nous dépasse en même temps que nous la maltraitons, enfin un monde où l’homme, à force de vouloir exercer son contrôle sur tout finit par exercer une pression trop forte sur le monde qui l’entoure, et son environnement, qui lui glisse dans les mains, comme si l’on essayait d’écraser dans sa pogne une savonnette.
Et ça c’est nouveau. A mon avis, si l’on doit dater cela, c’est aux environs du tournant des années 2000. Avant, il y avait eu déjà des précédents, des catastrophes, Tchernobyl, Bhopal, mais on y comprenait quelque chose, on savait qu’il y avait un réacteur qui avait explosé et fissuré les murs de son sarcophage, ou une réaction chimique incontrôlée. Quand il y avait une marée noire, on distribuait des gants en latex aux gens pour qu’ils récupèrent les galettes sur les plages. Ici, qui comprend vraiment ce qui s’est passé, et ce qui se passe encore, avec ce puits « off-shore » (existe-t-il seulement un mot français) qui déverse son brut à 1500 mètres de profondeur, là où même un type de la trempe d’Umberto Pellizari ou de Jean-Marc Barr n’est jamais descendu, et dans lequel on essaie d’injecter de la boue ? Avant, les gens qui étaient riches avaient réussi dans les affaires, ou étaient des aristocrates héritiers de Philippe-le-Bel, mais il n’y avait pas de cheik dubaïote pour financer les espaces verts d’une petite ville de Haute-Savoie… Les castors étaient surtout dans les dessins animés, et les gens des services de marketing donnaient pas des noms de gens à leur voiture (j’aime bien la tentative d’explication du directeur de la communication, le Z et le E aux extrémités de Zoé pour zéro émission, mais alors pourquoi n’appellerait-il pas sa bagnole zèbre, ou zéolite, ou Zambie (peut-être parce que le PIB (sans parler de l’IDH) de ce pays est trop mauvais et que ça donnerait une mauvaise image de marque de Renault). Enfin, dans la dernière, on en revient aux fondamentaux, à la barbarie, à l’intemporel, à la violence sans nom, et c’est comme un retour à la réalité, brutal, absurde « pour la plupart des orfèvres », mais un retour à la réalité du monde quand même – car tout le reste, leurs conneries de baptiser d’un prénom d’hôtesse d’accueil une voiture, les dons de ces gens qui ont fait fortune dans ces puits de pétrole qui explosent dans les marécages de Louisiane, les bayous, (y a-t-il un plus beau nom ?), c’est de la fiction de Série B.
Mon vin rouge, aussi, il tache, mais c’est la vie qu’on peut sentir sous les doigts (et les papilles).
img0914.jpg

 


Autres articles

Un commentaire

  1. tinou dit :

    J’entends régulièrement sur France Info une chronique qui s’appelle « La mauvaise foi » de JP Gauffre. Il y décortique l’actualité avec un sens de l’humour qui ne fait rire que lui. Il y aussi P. Vandel célèbre pour des rubriques a vocation humoristique dans feu « nulle part ailleurs » qui interview des célébrités qui font le une du moment avec un sens journalistique aussi acéré que mes reprises de volée du pied gauche qui finissent dans les champs. France info c’est plus ce que c’était, ou du moins, il y a certains miaulements du chat qui auraient bien plus de légitimité que des émissions d’actualité venant de journalistes ratés.

Répondre

Cadence infernale. |
poésie c'est de l'art ,prov... |
athkanna philosophie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aaronjosu
| lectures, actualités et photos
| Auberge-Atelier